• Tissage aux plaquettes

    Tissage aux plaquettes

    Tissage aux plaquettes

    Ces techniques de tissage remontent du fond des âges, on en retrouve des traces depuis l'âge du fer, et beaucoup de vestiges de l'époque viking jusqu'au Moyen-Age. Les plaquettes étaient en bois, terre cuite, cuir, os, corne...

     

    Assez peu de sites en français pour en redécouvrir les techniques, il m'a donc été difficile au début d'appréhender les difficultés de ce type de tissage de bandes.

    Après pas mal de tentatives, je progresse peu à peu avec les multiples possibilités de montage du métier, de torsion des fils, de choix des couleurs...

    Ce blog a pour but d'échanger avec d'autres tisserandes, histoire de ne pas garder pour moi seule les connaissances enfin acquises, et de faire vivre cette activité passionnante.

     

  •  

     

    Un petit galon en fils de soie

     

    C'était un essai... et il fut concluant :)

    J'ai utilisé des fils de soie, autrefois vendus sur de petites bobines en papier enroulé,

    ils étaient destinés à broder les boutonnières.

    C'est dommage, on ne les trouve plus à la vente, mais ce type de fil de soie très fin et bien torsadé

    s'est très bien comporté dans la technique du tissage aux plaquettes.

     

    Voici donc le petit bout que j'ai réussi à tisser avec mes restes de bobines, il a trouvé sa place

    sur les poignets d'une cotte, en soie elle aussi.

     

    Un petit galon en fils de soie

     

    Un petit galon en fils de soie

     


    votre commentaire
  •  

     

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

     

    Le dimanche 25 février, l'Historial de la Vendée proposait au public de découvrir différentes techniques liées à l'évolution des costumes au fil des époques... c'est ainsi que je suis venue présenter les techniques de tissage de galons, avec métier au peigne et aux plaquettes, retraçant leur histoire depuis l'âge du fer (Halstatt) jusqu'au Moyen-âge.

     

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

     

    Dans le hall de l'Historial, j'ai installé un espace de démonstration sur les deux métiers, comprenant aussi diverses présentations : iconographie, exemples de motifs, etc... et un deuxième espace tenu par mon compagnon, avec deux autres métiers permettant au public de tous âges d'expérimenter le travail au peigne ou aux plaquettes. Parmi les presque 300 visiteurs de la journée, de nombreux adultes et enfants se sont pris au jeu, et les échanges ont été à la fois très pédagogiques et conviviaux!

     

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

     

    Dans le grand hall de l'Historial, avaient également pris place des membres de la Maisnie de Tylarden, avec une présentation du costume du 14e siècle et explication autour des teintures végétales... ainsi que Bruno Lesteven, maître-artisan tisserand, venu présenter un métier à tisser à bras datant du 19e siècle... Il y avait aussi une présentation de machine à broder programmée par informatique, pour illustrer les techniques du futur.

     

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    La Maisnie de Tylarden

     

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    Bruno Lesteven, Atelier Aux fils de l'Arz

     

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

    Présentation du tissage aux galons à l'Historial de Vendée le 25 février 2018

     

    *******************

     


    votre commentaire
  •  

     

    Petit plaisir des yeux aux couleurs naturelles

     

    Année après année, je présente sur les fêtes médiévales, un espace qui propose à la fois de découvrir le tissage médiéval, mais aussi la teinture végétale utilisée à l'époque....

    Les premières années, j'ai préparé divers objets pour présenter tout cela: un panier en osier avec les écheveaux teintés, un coffret d'où sortaient des échantillons de galons tissés... Et à l'époque, une bonne partie des échantillons de galons avaient été réalisés avec de la laine du commerce, aux couleurs plus que chimiques ce qui pouvait laisser un doute quand on balayait ma table du regard... lesquelles étaient des laines teintées aux plantes? lesquelles affreusement modernes?

     

    Petit plaisir des yeux aux couleurs naturelles

    stand 2015 . les tissages sont réalisés avec des laines teintées industriellement

    Petit plaisir des yeux aux couleurs naturelles

    stand 2016 . mêmes tissages réalisés avec laines teintées industriellement

     

    Alors cette année, je me suis mise au travail pour recommencer des échantillons de galons, uniquement avec des laines teintées aux plantes par mes soins. J'ai refait des modèles de reconstitution, Birka, Hallstatt, cela permet de voir qu'au fil du temps, ils nous font moins peur et qu'une plus grande maîtrise de ces techniques aide à mieux les réussir :)

     

    Désormais, il n'y aura plus sous mon échoppe aucun bout de laine qui ne soit teinté avec les cadeaux de Dame Nature!

     

    Petit plaisir des yeux aux couleurs naturelles

    stand 2017 . les tissages sont réalisés avec des laines exclusivement teintées avec des plantes

    Petit plaisir des yeux aux couleurs naturelles

    Petit plaisir des yeux aux couleurs naturelles

    Petit plaisir des yeux aux couleurs naturelles

     

    D'ailleurs, pourquoi diable aller chercher ailleurs? C'est cadeau! Et elles sont si belles :)

     

     


    votre commentaire
  •  

    Enfin fini l'ouvrage de l'hiver, galons inspirés Birka

     

    Il aura bien fallu toutes les 'longues soirées d'hiver' pour venir à bout de ces galons plutôt fins

    destinés à orner un surcot en lin, jolie toile rustique venue de Lithuanie.

    J'avais commencé par tester ce motif inspiré Birka que je pratiquais pour le première fois, en tissant un cerclet.

     

    Enfin fini l'ouvrage de l'hiver, galons inspirés Birka

     

    Une fois maîtrisé le système des rotations de ce motif particulier, j'ai choisi de le renforcer un peu pour les galons du surcot.

     

    Enfin fini l'ouvrage de l'hiver, galons inspirés Birka

    Enfin fini l'ouvrage de l'hiver, galons inspirés Birka

     

    Et voilà, avec encore quelques heures de couture en plus, une tenue pour les animations

    qui vont commencer bientôt avec le printemps revenu.

     

    Enfin fini l'ouvrage de l'hiver, galons inspirés Birka

    Enfin fini l'ouvrage de l'hiver, galons inspirés Birka

    Enfin fini l'ouvrage de l'hiver, galons inspirés Birka

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Nouveau métier, plus ergonomique... et plus décoré!

     

    J'ai souvent eu très mal au dos les années précédentes, après un week-end à tisser sur les campements,

    courbée sur mon travail tout en devisant avec le public...

    J'ai donc pris la décision de me construire un nouveau métier, où le tissage serait plus haut,

    afin de moins tirer sur mes articulations. Installer le tissage plus en hauteur

    devait également me permettre de mieux travailler au peigne. En effet, sur le premier métier,

    le peigne touchait en bas à chaque passage, il n'y a que vers le haut que le travail se faisait de manière fluide.

    Autre avantage à construire une métier plus haut, celui de lui offrir deux barres,

    et non plus une seulequi à la fois enroule le travail et le tend.

    Là, j'ai mis les deux barres du haut fixes dans les montants, elles servent seulement à bien tenir à plat la bande tissée.

    Lorsque l'on enroulait le galon tissé sur lui même sur l'unique barre du premier métier, il y avait parfois un souci

    dans le résultat final, j'en ai parlé dans l'article sur les galons courbes.

     

    Nouveau métier, plus ergonomique... et plus décoré!

     

    Avec deux barres, seule celle du bas sert à enrouler et tendre les fils ou la galon tissé, il faut garder quand même

    attention à la tension des fils non encore tissés enroulés en face, mais dans l'ensemble, le travail est d'office plus net,

    plus droit,et ce nouveau métier augure de pouvoir tisser des galons encore plus longs que le précédent.

     

    Après, l'occasion était trop belle de m'amuser quand même un peu au niveau de la déco.

    Alors, je lui ai offert des têtes d'animaux, pour qu'il soit relié à la fois à l'activité laine,

    et aux temps anciensoù l'on utilisait beaucoup de ces motifs animaliers.

     

    Nouveau métier, plus ergonomique... et plus décoré!

    Nouveau métier, plus ergonomique... et plus décoré!

    Nouveau métier, plus ergonomique... et plus décoré!

    Nouveau métier, plus ergonomique... et plus décoré!

     

    Clefs de serrage forgées sur le campement l'automne dernier par Môsieur...

     

    ********************

     

    Et voilà l'objet qui a commencé sa saison d'animations médiévales.

    St Jean de Maruejols et Avejan, 1er mai 2016. (Merci au photographe!)

     

    Nouveau métier, plus ergonomique... et plus décoré!

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique